Une définition rapide

Hygiène Naturelle Infantile ??? Kezaco ?
Bien que ce terme soit de plus en plus connu, il n’est sans doute pas inutile d’expliciter – sommairement – de quoi il retourne.

Très grossièrement, il s’agit d’observer son enfant, de repérer les signaux (corporels essentiellement, mais pas seulement) par lesquels il annonce son envie d’uriner ou de déféquer et de répondre à ses besoins d’élimination.
Ne sautez pas au plafond tout de suite ! Oui les bébés sont conscients de leurs corps et de leurs besoins d’élimination – tout comme ils sont conscients de la faim – et il s’agit d’apprendre à reconnaître les signaux correspondant à ces besoins et d’y répondre. C’est une approche respectueuse de l’enfant que l’on aide à satisfaire un besoin et plus écologique que les couches lavables puisque bébé ne porte pas (ou presque !) de couches.

Faute d’arriver à trouver une formulation satisfaisante en français qui soit équivalente à l’anglophone et très parlant « Elimination Communication », j’ai opté à la suite d’Ingrid Bauer pour le Hygiène Naturelle Infantile à la fois sur mon site consacré au maternage puis dans l’ouvrage que j’ai écrit par la suite.
Avec du recul, j’ai regretté de n’avoir pas davantage creusé la question pour arriver à trouver une formulation élégante en français qui rende évidente la notion de communication, au cœur de cette pratique.